Etudes phares de l'année

Le projet est une poursuite du travail amorcé avec le projet stratégique AERA dans l’espace ALCOTRA. Le projet AERA avait pour but de comparer et d’améliorer les outils et méthodes de surveillance de la qualité de l’air sur l’espace ALCOTRA* en vue d’une plus grande harmonisation des processus de planification et de protection de la qualité de l’air. Il a permis de réaliser une modélisation commune de la qualité de l’air afin de représenter, évaluer et prévoir la qualité de l’air à cette échelle ; d’échanger sur des améliorations possibles des réseaux de mesure, des cadastres d’émission, des outils de modélisation et des plans de qualité de l’air ; d’approfondir certaines problématiques.

Objectifs du projet

Le projet PART’AERA, pour lequel Air Rhône-Alpes est chef de file, a démarré en janvier 2013 et doit se prolonger sur 2 ans. Il fédère deux partenaires français (Air PACA et Air Rhône-Alpes) et leurs deux homologues italiens (ARPA Piémont et Région Ligurie).
Le projet vise à améliorer les connaissances sur les origines des particules, polluant majeur de l’air et d’autre part à approfondir des questions métrologiques de part et d’autres de la frontière (méthode de mesure gravimétrique ou mesures automatiques). Dans cet objectif, un partenariat spécifique a été monté avec les laboratoires français travaillant sur ces thématiques (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE) à Grenoble et Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement (LCME) à Chambéry.
Si les sources sont plutôt bien identifiées, une grande lacune existe sur la part de contribution de chacune d’entre elles. Cette méconnaissance freine l’harmonisation des politiques et des plans de gestion communs et transfrontalières sur le long terme mais aussi lors des pics de pollution.
Une fois la contribution des différentes sources de pollution identifiée, les décideurs locaux pourront envisager des actions de planification efficaces, visant à abaisser la pollution transfrontalière, avec la mise en œuvre des outils développés dans le cadre du projet AERA.

Les sites des mesures des différents partenaires

Chaque parteniare gère pendant un an une station de mesure de la pollution atmosphérique de fond représentative d’une large surface de son territoire. Pour Air Rhône-Alpes elle se situe à Marnaz en entrée de vallée de l’Arve (74).

FM4_partaera_carte

ALCOTRA : le territoire couvert par le projet comprend les régions : Piémont, Ligurie, Vallée d’Aoste, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. La Vallée d’Aoste n’a pas pu prendre part au projet Part’AERA.

  • Prochaine échéance : comparaison des mesures  des différents partenaires de septembre à octobre 2014 à Aix en Provence
  • Nombres de personnes participants au projet à Air Rhône-Alpes : 14 personnes
  • Partenaires du projet : Air Rhône-Alpes, Air PACA, ARPA PIEMONTE, Regione LIGURIA
  • Plan de financement :Web

Pour plus d'informations

Le site du projet AERA ALCOTRA