Qui sommes-nous ?

Cette année, Air Rhône-Alpes a procédé à l’harmonisation du traitement comptable des dons libératoires de TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) sur l’ensemble du territoire de la Région Rhône-Alpes. Bien que n’ayant aucune incidence sur la trésorerie de l’association, cette opération a généré un produit exceptionnel de 471 K€ contribuant majoritairement au résultat net de 580 K€. En parallèle, le triplement des quotités applicables aux émissions de SO2, COV et PTS (dont le seuil d’assujettissement a été abaissé à 5 tonnes) et l’assujettissement de nouveaux polluants dans l’assiette de la taxe (Mercure, Arsenic, Benzène, Sélénium et HAP) ont fait grimper la capacité de dons à l’association de 2,3 à 3,5 M€.

Afin de ne pas déséquilibrer sa structure de financement, Air Rhône-Alpes a souhaité plafonner les appels à dons ce qui a permis de ramener le taux de recouvrement à 77% représentant encore 2,7 M€ soit 38% des financements, les collèges 1 et 2 représentant respectivement 28% et 34% des financements de l’association.

Le coût de la surveillance en Rhône-Alpes en 2013 est de 1,28€/habitant en hausse de 6%  sous l’effet d’un rattrapage lié au décalage des recrutements budgétés sur 2012 et réalisés en 2013. L’observatoire régional mutualisé représente un peu moins des ¾ de l’activité contre plus d’ ¼ pour les actions d’amélioration des connaissances.

Présentation bilan social et financier

 

Retrouvez le bilan social et financier animé

 

 

 

 

Air Rhône-Alpes

SCI Immobili’air