Stratégies & actions

L’axe 4 du programme de surveillance de la qualité de l’air 2011-2015 vise à développer une communication ciblée plus active sur des dossiers présentant des enjeux atmosphériques importants afin de mieux préparer et accompagner les actions d’amélioration de la qualité de l’air.

Il s’agit d’aller au-delà de la mise à disposition de l’information telle que précisée dans la réglementation et d’inciter à l’action individuelle et collective en faveur d’une amélioration de la qualité de l’air. L’enjeu majeur de cette stratégie est de transformer les conclusions des travaux de l’observatoire en actions d’amélioration portées par les acteurs locaux d’une part et le grand public d’autre part.

L’axe 4 est intrinsèquement lié aux trois autres axes du PSQA et, de fait, à l’ensemble de l’activité d’Air Rhône-Alpes. Il valorise et promeut les travaux de surveillance (observatoire) ou d’amélioration des connaissances (études) à travers différents supports d’information et accompagne les plans et programmes conduits sur le territoire.

Axe4_objectifs_OK

L’axe 4 propose et met en œuvre :

  • une communication ciblée au service de l’action pour aller au-delà de la mise à disposition de l’information définie par la réglementation,
  • une communication active pour préparer et accompagner les plans d’amélioration de la qualité de l’air,
  • une communication positive qui précise les enjeux et donne les clés pour participer, à titre individuel comme collectif.

Bilan 2013

 

La communication en 2013 c’est :

3 à 4 personnes dédiées à temps plein  mais aussi la contribution de nombreux autres salariés d’Air Rhône-Alpes (ingénieurs, techniciens, directeurs) et de nos administrateurs.

Un budget de 608 000 € soit 8 % du budget analytique total d’Air Rhône-Alpes en 2013

14 projets conduits et répartis en deux sous-axes :

 

Axe 4_projets_-12-12-12

 

 

Des efforts importants ont été entrepris en 2013 notamment pour :

  • développer les relations presse par l’organisation de conférences de presse et l’envoi de communiqués,
  • territorialiser la communication (cartographie interactive  sur le Web pour présenter des résultats de qualité de l’air et plateforme web ambroisie)
  • inciter à la prise de conscience et aux changements de comportements (réalisation de deux films de sensibilisation, l’un sur les déchets verts et l’autre sur le chauffage au bois dans le cadre de la campagne de l’air dans nos idées reçues).

Axe4_chiffres_cles

Perspective 2015

 

En 2014, la communication d’Air Rhône-Alpes doit répondre aux objectifs suivants :

  • S’inscrire dans la continuité de la stratégie définie en 2013 et poursuivre la démarche de communication active et positive.
  • S’adresser plus directement aux rhônalpins et leur permettre de devenir acteurs d’une meilleure qualité de l’air en favorisant leur implication dans la surveillance (signalement de nuisances).
  • Poursuivre l’accompagnement des plans sur la région et développer des indicateurs simples mesurant leur efficacité
  • Renforcer la valorisation des actions menées sur l’ensemble du territoire

Cette communication s’adresse en priorité au grand public et aux collectivités dans le cadre du soutien aux plans d’actions menés sur le territoire. Des efforts particuliers seront faits à destination des jeunes, des urbains, des femmes et des personnes souffrant de pathologies pouvant être liées à la pollution de l’air. Ces catégories de population sont apparues dans le sondage comme très intéressées et désireuses d’information sur la qualité de l’air. Leur volonté d’agir en faveur d’une amélioration de la qualité de l’air est également plus forte que pour les autres catégories de population.

En outre, les relations avec plusieurs cibles professionnelles seront privilégiées :acteurs de l’éducation santé-environnement, industriels et agriculteurs, chargés de mission énergie/environnement/climat des collectivités.

2015 constituera une année de transition avec l’élaboration du nouveau programme régional de surveillance de la qualité de l’air. La communication et l’information du public devraient rester des enjeux forts du futur programme régional.

En 2015, les efforts en matière de communication sur le web seront poursuivis :

  • Mise en ligne de notre nouveau site Internet (fin 2014 – début 2015) en collaboration avec l’observatoire de surveillance de la qualité de l’air de la région PACA (Air PACA)
  • Développement d’applications et d’outils de sensibilisation (films) pour informer sur la qualité de l’air
  • Mise à disposition des données sur des plateformes d’open data* permettant ainsi de développer des services numériques à destination de la population
  • Renforcement de la présence d’Air Rhône-Alpes sur les réseaux sociaux et création d’une communauté de l’air sur le web
* OPEN DATA : C’est une donnée numérique d’origine publique ou privée. Elle est produite par une collectivité ou un service public (éventuellement délégué). Elle est diffusée de manière structurée selon une méthodologie et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière. Source
 

Bilan d'activité

 

En 2013 , l’axe 4 communication représente 1 125 heures  soit 5,5 Equivalent Temps Plein.

Axe4_budget

Consulter le Bilan complet du PRSQA à mi-parcours